Accueil > RECOMMANDATIONS SANITAIRES : Protocole-accueil des élèves
< Retour

RECOMMANDATIONS SANITAIRES : Protocole-accueil des élèves

1-Année scolaire 2021-2022: PROTOCOLE SANITAIRE ET MESURES DE FONCTIONNEMENT.

 

Au cours de la précédente année scolaire, les écoles et établissements scolaires ont pu accueillir les élèves pour un enseignement en présence la quasi-totalité de l’année. Cela a été rendu possible par la mise en oeuvre d’un protocole sanitaire strict arrêté en lien avec les autorités sanitaires et sur la base notamment des avis rendus par le Conseil scientifique et le Haut conseil de la santé publique (HCSP).
Pour l’année scolaire 2021-2022, le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports entend maintenir une stratégie privilégiant l’enseignement en présence, pour la réussite et le bien-être des élèves, tout en limitant la circulation du virus au sein des écoles et établissements scolaires. Afin de mettre en oeuvre des mesures proportionnées, le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports a établi pour la prochaine année scolaire, en lien avec les autorités sanitaires, une graduation comportant quatre niveaux :
•niveau 1 / niveau vert ;
•niveau 2 / niveau jaune ;
•niveau 3 / niveau orange ;
•niveau 4 / niveau rouge.
Le présent cadre de fonctionnement des écoles et établissements scolaires présente les mesures de fonctionnement pour les différents niveaux. Les renforcements opérés sur un niveau sont mis en relief dans le texte (mise en couleur). Ces mesures reposent sur les prescriptions émises par le ministère des Solidarités et de la Santé au vu notamment des avis rendus par le Haut conseil de la santé publique ainsi que sur les dispositions législatives et réglementaires en vigueur. Les mesures à prendre nécessitent de tenir compte du contexte propre à chaque école ou établissement.

 

 

Le protocole sanitaire au 1er juillet 2021 :

protocole sanitaire au 1er juillet 2021


Vous trouverez ci-dessous:des liens de vidéos sur le lavage des mains et le port du masque à visionner:
- Le lavage des mains
- le port du masque
- Comment mettre et enlever le masque

3- Fermeture des classes et contact-tracing:

 

Dans les collèges, un protocole de contact-tracing renforcé sera mis en oeuvre pour identifier les élèves ayant eu des contact à risque avec un cas positif.

Les élèves contact à risque ne justifiant pas d'une vaccination complète poursuivront pendant 7 jours leurs apprentissages à distance. Les élèves contacts à risque justifiant d'une vaccination complète poursuivront les cours en présentiel.

 
4- Justificatif de déplacement scolaire pour les trajets domicile - Ecole, collège ou lycée:

 

Pour les collégiens et les lycéens, la seule présentation du cahier de correspondance suffit pour justifier du déplacement.

 

lien ici : déplacements des collègiens et lycéens

5- Port du masque : mise à jour du protocole du 1er février 2021


Dans le cadre du nouveau protocole sanitaire diffusé le 01-02-2021 par le ministère de l’éducation nationale de la jeunesse et des sports :le port
du masque « grand public » de catégorie 1 ou UNS1" est obligatoire pour les élèves et les personnels , tant dans les espaces clos que
dans les espaces extérieurs.
 
Ces masques portent la mention UNS1/ catégorie 1 et assurent au moins 90% de filtration des particules. Les masques en tissu
« maison » sont maintenant interdits.
 

6-précautions à prendre avant de conduire son enfant à l’école (mise à jour du protocole du 9 février 2021)

 

Il vous est est demandé de prendre les précautions suivantes avant de conduire votre enfant au collège :
-surveiller l’apparition de symptômes ;
-en cas de symptômes évocateurs(*) du Covid-19 ou de fièvre (38°C ou plus), l’enfant ne doit pas se rendre à l’école et les parents prennent avis auprès du médecin traitant qui décide des mesures à prendre;
-ne pas conduire au collège les enfants ayant été testés positivement au SARS-Cov2, ou dont un membre du foyer a été testé positivement, ou encore identifiés comme contact à risque avant le délai
prévu par les autorités sanitaires ;
-informer le chef d’établissement si vous ne conduisez pas votre enfant au collège en précisant la raison;
-avoir une hygiène stricte des mains comprenant le lavage au départ et au retour à la maison.


Il est essentiel que les parents informent immédiatement l’école ou l’établissement scolaire si l’élève ou un autre membre du foyer est atteint de la Covid-19, en précisant le cas échéant si un variant a été détecté, ou si l’élève a été identifié contact à risque. Un défaut d’information rapide ne permettrait pas de repérer et interrompre les chaînes de transmission dans l’espace scolaire. Dans l’hypothèse où un variant sud-africain ou brésilien serait détecté dans le foyer de l’élève, il est également essentiel que les parents informent immédiatement l’établissement.
 
(*)Survenue brutale d’un ou plusieurs des signes cliniques suivants : infection respiratoire aigüe avec fièvre ou sensation de fièvre, fatigue inexpliquée, douleur musculaire inexpliquée, maux de tête
inhabituels, diminution ou perte du goût ou de l’odorat, diarrhée, altération de l’état général. Une rhinite seule n’est pas considérée comme un symptôme évocateur de Covid-19.

7-Pourquoi vacciner les adolescents de 12 à 18 ans ?

Pour stopper la pandémie et retrouver une vie normale, les chercheurs et laboratoires du monde entier se sont mobilisés pour développer des vaccins contre la Covid-19. 

La vaccination des adolescents présente plusieurs bénéfices : 

  • elle protège des formes graves d’infection mais aussi du "covid long"
  • elle contribue à maintenir un maximum d’enseignement en présentiel et, à terme au retour à un fonctionnement habituel des écoles, collèges et lycées permettant :
    • d'offrir des conditions optimales de réussite des élèves et de lutter contre le décrochage ; 
    • de favoriser le bien-être des élèves grâce à un retour apaisé en collectivité ;
    • de limiter les risques pour les personnels, les élèves et leurs proches.
  • elle constitue une mesure sociétale de santé publique et de protection de l'ensemble de la population en limitant la dynamique de transmission du virus.