Home > Communication presse
< Back

Communication presse

2020-09-03 | Évènements
Communication presse

lien : Publié le 01 septembre 2020 à 10h47 – Le télégramme

 

 

 

 

Nouveau proviseur, nouvel adjoint et effectifs en hausse au collège Jean-Rostand de Muzillac

Le nouveau proviseur du collège Jean-Rostand, Hervé Guillerm pose avec le nouvel adjoint au proviseur Fabien Meneghetti.

 

Deux nouvelles têtes dirigeantes au collège Jean-Rostand de Muzillac : Hervé Guillerm, le proviseur, et son adjoint, Fabien Meneghetti. L’établissement accueille 5 % d’élèves en plus que l’année dernière et a mis en place les mesures sanitaires contre le Covid 19.

Le collège Jean Rostand de Muzillac accueille, pour cette rentrée, 431 élèves, soit une progression de 5 % par rapport à l’an passée et un nouveau proviseur en la personne d’Hervé Guillerm qui arrive de Percy, en Normandie, où il occupait un poste similaire. Il aura pour adjoint Fabien Meneghetti qui arrive de l’académie de Nantes.

L’équipe enseignante est stable avec 29 professeurs dont certains en postes partagés. Le protocole sanitaire envoyé par le ministère est mis en place avec des appareils de gel hydroalcoolique et port du masque obligatoire. Chaque classe est affectée dans une salle et les élèves ont leurs places attitrées.

Concernant le self, il est prévu cinq services avec 94 places par service pour le respect des distanciations et les élèves doivent se munir de leur gourde. Le self a été rénové (peinture et sol remplacé).

Une aide aux décrocheurs

Des travaux sont également prévus jusqu’à la fin de l’année dans les 25 salles de cours. Le proviseur déclare : « De nombreux projets scolaires sont à l’étude en fonction des directives ministériels. Nous apportons une attention particulière pour les élèves en situations de handicap avec six Accompagnants des Élèves en situation de handicap (AESH) pour venir en aide à ses élèves. Avec le système « devoir fait » mis en place pour cette rentrée, nous allons pouvoir être attentif aux élèves décrocheurs suite au confinement. C’est une rentrée particulière sous l’égide du Covid, mais l’équipe enseignante reste attentive à la réussite de l’ensemble des élèves et les résultats de l’an dernier le prouvent avec un taux de 98,1 % de réussite au Diplôme National du brevet.